L’Organisation Mondiale de la Santé conseille “d’envisager d’autoriser” les événements de masse

Jazz virtuel
Jazz virtuel
mad cool festival espagne
louis-jean-cormier-vincent-vallieres-patrice-michaud-virtuel

Les derniers mois ont été remplis d’annulations de concerts et de festivals dans le monde de l’événementiel. L’Organisme Mondiale de la Santé vient de publier ses premières recommandations depuis le mois de mars et elle conseille maintenant aux gouvernements “d’envisager d’autoriser la tenue de rassemblements de masse lorsqu’il est sécuritaire de le faire”.

Ce conseil a été publié dans le nouveau document qui présente le plan des grands rassemblements de l’Organisation Mondiale de la Santé.

Il s’agit des premières recommandations de l’OMS depuis le 19 mars dernier. Le portrait de la situation a beaucoup changé et les recommandations de l’Organisme aussi.

Le point majeur du document est l’ouverture de l’OMS à tenir des événements de grande envergure. Il est important de préciser qu’il ne s’agit pas uniquement de festivals de musique, mais plutôt de tous les types de rassemblements de masse, incluant les festivals.

On peut y lire :

“Les rassemblements de masse ont des implications politiques, culturelles, sociales et économiques importantes. Les autorités doivent évaluer l’importance d’un événement et considérer l’option de le tenir, à condition que tous les risques de santé soient atténués et traités.”

On parle bien sûr de la distanciation sociale et des mesures sanitaires ici. Certains concerts ont d’ailleurs recommencé avec certaines de ces mesures aux États-Unis.

L’OMS donne également quelques conseils sur les possibles modifications pour tenir les événements de masse, comme de tenir l’événement à l’extérieur plutôt qu’à l’intérieur, réduire la capacité ainsi qu’échelonner l’arrivée et le départ des personnes pour éviter les contacts.

Il est aussi mention que les événements qui présentent un “bas ou très bas” risque de transmission de la COVID pourraient avoir lieu. Ceux qui présentent un “moyen, haut ou très haut” risque de transmission de la COVID ne devraient pas se dérouler et les mesures de préventions et contrôles devraient être revues.

Ces propos de l’OMS sont encourageants pour tous les festivaliers. Ce n’est pas encore le retour des festivals de musique, mais c’est le premier pas dans une bonne direction. Et pour ceux qui se demanderaient, il semble vraiment être trop tard pour la saison 2020 au Québec.

*

Pendant ce temps, le gouvernement du Québec espère rouvrir les salles de spectacle d’ici le 24 juin 2020.

[Via WHO]

louis-jean-cormier-vincent-vallieres-patrice-michaud-virtuel