100 photos de ÎleSoniq 2021 avec tous les fans présents, Rezz, Loud Luxury et tellement plus (PHOTOS)

ÎleSoniq était de retour, ce weekend, au Parc Jean-Drapeau. Après près de 2 ans sans festival, c’est Deadmau5, Rezz et Loud Luxury qui étaient les têtes d’affiche d’une édition plus petite, mais tout aussi festive.

ÎleSoniq était en formule réduite avec une seule scène principale en 2022. Cela n’a pas empêché le festival d’être l’événement qui donnait le plus le sentiment de “comme avant” depuis les derniers mois au Québec.

Les zones de 500 personnes étaient bien remplies et donnaient l’ambiance d’un parterre de festival comme on connaissait avant mars 2020. Les fans avaient tous une zone attitrée, mais ils pouvaient sortir et se promener un peu partout sur le site. Il y avait aussi 2 endroits avec des tables/foodtrucks/bars pour relaxer et manger. Comme avant.

Les fans présents ont également continué la tradition avec des ensembles/looks/déguisements de tous les genres. La température a aidé alors qu’il a fait très beau pour les 3 jours d’un festival à la fin du mois de septembre. C’était même à s’y méprendre à quelques occasions tellement on se sentait en plein vrai ÎleSoniq sur le site pendant la journée.

La journée du samedi a attiré la plus grande foule alors que pratiquement toutes les zones étaient complètes. Et les performances de PhaseOne, Zeds Dead et Rezz ont donné toutes les raisons aux gens de s’être déplacés. Mention spéciale à Rezz qui est arrivée avec tellement de bass lors de sa performance.

Loud Luxury a également bien clôturé le weekend le dimanche soir. Le duo était vraiment content d’être de retour à Montréal et ça paraissait. Ils ont joué tous leurs hits comme Body, I’m Not Alright, Nights Like This et autres. Il y a aussi Josh Anderson et Joel Edmundson des Canadiens de Montréal qui sont montés sur scène avec eux. Jonathan Drouin était aussi présent, mais il est resté plus discret.

Toutes les photos des journées du samedi et dimanche d’ÎleSoniq 2021 sont à voir dans la galerie ci-dessous.

[Crédits photos : Simon Bélanger]

Voir la Galerie