Ce nouvel outil utilise la musique pour stimuler le cerveau des personnes atteintes de démence et d’Alzheimer

FB19-99-Scenes
FB19-99-Scenes
music album

Un musicothérapeute de Los Angeles nommé Andy Tubman a dernièrement partagé ses expérimentations en compagnie des personnes âgées atteintes de pertes cognitives avec la communauté scientifique et ses résultats sont très surprenants.

Le thérapeute a mis à l’épreuve un programme de musicothérapie qu’il a mis au point avec son équipe auprès d’une dizaine de personnes âgées atteintes de pertes cognitives à divers stades. Le programme nommé SingFit est un logiciel qui verbalise les paroles d’une chanson avant que celle-ci soit chantée. Cette façon de faire est supposée aider les gens atteints d’alzheimer et de démence à se souvenir plus facilement des paroles des chansons classiques qu’ils ont toujours connues.

Lors de son expérimentation, Tubman tentait de convaincre ses sujets de chanter le grand classique America The Beautiful. Les aînés étaient au départ réticent, convaincus qu’ils ne connaissaient pas les paroles. Grâce aux encouragements du thérapeute, et au programme SingFit, ils ont fini par se mettre à chanter de manière plus confiante.

Selon Tubman, une très grande partie du cerveau est sollicité lorsque vient le temps de se remémorer les paroles d’une chanson populaire. « To be able to express a song, you’re literally capitalizing on the whole brain », a révélé Tubman lors d’une entrevue. Il a également affirmé que son logiciel pouvait aider à stimuler le centre du langage, le centre monteur et le centre planificateur du cerveau des personnes âgées atteintes d’alzheimer ou de démence.

D’après le thérapeute, le SingFit focus sur l’utilisation de la musique comme un outil interactif de thérapie. Il semblerait que même une écoute passive d’une mélodie quelconque pourrait aider à stimuler le cerveau d’une façon qui bénéficie grandement aux patients atteints d’alzheimer.

Une étude datant de 2018 avait partagé différentes photos de cerveaux de patients atteints de démence qui avaient été exposés à des mélodies connues. Sur ces photos, certaines parties du cerveau s’illuminaient, dont le cerveau moteur. « This might be a sort of window where you can reach patients with Alzheimer’s disease, because it’s a part of the brain that still tends to be functioning until very late in their whole disorder », a affirmé un des coauteurs de la recherche.

La compagnie Musical Health Technologies a été fondée en 2012 par Andy Tubman et sa sœur Rachel Francine. Les deux entrepreneurs font partie de ceux qui développent des produits en lien avec la musique pour aider les personnes âgées atteintes de pertes cognitives. Si les tests s’avèrent positifs, le dispositif pourrait prochainement être utilisé pour ralentir les effets des maladies cognitives dégénératives. 

Pendant ce temps, une étude révèle que les amateurs de métal ne seraient pas plus agressifs. 

[Via Billboard]