Ticketmaster reçoit une pénalité de 10 millions $ pour avoir hacké un compétiteur

ticketmaster1
Anti

Ticketmaster vient d’être puni pour ses mauvaises pratiques. Le système de billetterie a reçu une amende de 10 millions de dollars par le US Department of Justice après avoir été reconnu coupable d’avoir piraté un compétiteur entre 2013 et 2015.

La sentence est tombée dans les derniers jours. Sur le rapport, on peut lire que Ticketmaster est coupable de 5 charges, incluant intrusion et fraude électronique.

Le tout a commencé en 2013 avec l’embauche d’un ancien employé de Crowdsurge. Cette compagnie s’est ensuite greffée à Songkick et elle a eu une grosse poursuite avec Live Nation, la compagnie mère de Ticketmaster, en 2015.

L’employé en question s’appelle Stephen Mead. Il a fourni à son patron Zeeshan Saidi de nombreuses données et mots de passe de Crowdsurge. Ceci incluait des pages qui permettaient à Ticketmaster d’identifier des clients du compétiteur et d’aller les voir pour les dissuader de faire affaire avec eux.

Ticketmaster a sorti un communiqué officiel pour dire que les employés Mead et Zaidi avaient “manqué aux politiques et aux valeurs de Ticketmaster”. Les deux employés ont quitté le système de billetterie en 2017.

Jugement du US Department of Justice 

Dans son jugement, le procureur demande à Ticketmaster de payer en amende de 10 millions $. Une partie de ce montant doit contribuer au “maintien et à la détection des crimes virtuels et au respect des lois”. L’entreprise sera aussi sous surveillance du United States Attorney’s Office durant les 3 prochaines années.

*

Ce n’est pas la première fois que Ticketmaster fait les manchettes pour ses pratiques assez louches. La compagnie avait même créé un programme pour aider les scalpers dans les dernières années. Reste que les mesures sont tranquillement en train de se resserrer autour du plus important vendeur de billets de spectacle en Amérique du Nord. 

Pendant ce temps, Live Nation et Ticketmaster annoncent une nouvelle politique de remboursement pour les concerts reportés sans nouvelle date.

[Via Digital Music News]