La mère de Lil Peep poursuit le manager de son fils en l’accusant de son décès

Lil Peep est décédé le 15 novembre 2017, à l’âge de 21 ans, d’une surdose de drogues. Le fentanyl serait responsable de sa mort, qui aurait été retrouvé dans le Xanax qu’il prenait.

Aujourd’hui, sa mère accuse l’équipe de sa dernière tournée ainsi que son manager de l’avoir poussé à utiliser autant de drogues, alors qu’elle affirme qu’ils lui procuraient les drogues et un environnement très instable qui l’auraient poussé à un point d’épuisement total. Tout cela aurait mené à sa mort prématurée.

Dans cette suite d’idées, Liza Womack aurait intenté une poursuite lundi contre First Access Entertainment et d’autres personnes en lien avec la compagnie. Elle atteste que dès la tournée de son fils, The Peep Show tour, en 2017, l’utilisation de drogues et d’autres substances illégales aurait été acceptée, normalisée et même encouragée par l’équipe entourant le rappeur emo. Liza Womack affirme aussi que c’était tant normalisé que, lors d’un souper à Londres pendant la tournée, une bouteille de pilules aurait été donnée au rappeur en cadeau par l’un de ses directeurs. 

Dans les documents, elle note également que lors de sa dernière tournée, Come Over When You’re Sober tour, Lil Peep recevait souvent du Xanax, de la Ketamine et d’autres drogues par l’équipe qui l’entourait. Elle affirme aussi qu’à un certain point, peu de temps avant sa mort, le rappeur aurait demandé à ses directeurs de mettre une fin à la tournée parce qu’il était trop épuisé physiquement et mentalement, mais qu’ils l’auraient ignoré et poussé à continuer la tournée.

Ainsi, il y aurait eu un manque de considération de la part de l’équipe de Lil Peep envers son bien-être qui aurait ultimement mené à sa surdose, le 15 novembre 2017. La cause de la poursuite qu’intente Liza Womack est pour dommages non spécifiés.

*

En 2017, au Canada, les gens avaient beaucoup recherché le nom de Lil Peep sur Google suite à son décès.

[Via TMZ]