Le gouvernement du Québec veut passer une loi pour protéger les fans contre les sites de revente de billets de spectacle

billets tickets
0248-Eng-So-99scenes-pub1-v2

billets tickets

L’industrie du spectacle est montée en force dans les dernières années. Les groupes ne vendent plus autant d’albums qu’avant, ce qui fait que les concerts et les festivals se sont multipliés à un rythme fou dans les derniers temps.

Le marché de la revente de billets a également explosé. Plus près de chez nous, les exemples sont nombreux concernant des spectacles qui se sont vendus en quelques secondes et qui ont vu des milliers de billets être revendus par des scalpers sur des sites de reventes.

Les billets de Ed Sheeran à Québec et Montréal à l’été 2017 étaient affichés jusqu’à 10 fois plus cher que le prix original de vente. Les spectacles d’adieu d’Elton John au Centre Vidéotron et au Centre Bell ont aussi eu le même problème lors de la mise en vente cet hiver.

Le gouvernement du Québec et Philippe Couillard veulent maintenant instaurer un projet de loi pour protéger les fans contre les scalpers qui utiliser des robots pour acheter des tonnes de billets.

La loi viserait à interdire ces logiciels “robots” qui permettent d’acheter de nombreux billets. Le premier volet devra être fait avec les promoteurs de spectacles, puisque c’est eux qui devront dénoncer ces achats pour déclencher une enquête.  L’autre aspect de la loi vise à permettre aux fans qui achètent des billets sur des sites de revente de demander à leur fournisseur de carte de crédit d’annuler la transaction si le spectacle est annulé ou encore si le billet est frauduleux.

Bref, que de bonnes nouvelles pour les fans qui seraient encore plus protégés.

La ministre Lise Thériault a affirmé :

«Ces robots sont détectables, particulièrement pour les gens qui les mettent en vente, que ce soit le Centre Vidéotron ou d’autres organismes. Normalement, quand tu mets tes billets en vente, tu es capable de voir qui les a achetés, surtout quand tu fais des achats de masse. C’est ça qu’on vient interdire.

Avec ce projet de loi, nous venons mieux encadrer la revente des billets afin de protéger les consommateurs et par le fait même de protéger nos auteurs, nos producteurs et nos artistes.»

Les amendes pourront aller entre 2000$ et 100 000$ pour ceux qui se font prendre.

On se souvient qu’Ed Sheeran avait annulé 50 000 billets de scalpers pour les redonner à ses vrais fans pour sa tournée en Amérique du Nord.

[Via Radio-Canada – Journal de Montréal]

0248-Eng-So-99scenes-pub1-v2