FEQXP

Entrevue avec Evelyne Côté d’ÎleSoniq // Les dessous de la programmation 2019, les ajouts à venir et être une femme dans un milieu d’hommes

ilesoniq mural festival

ÎleSoniq a dévoilé sa programmation 2019 cette semaine. En plus des têtes d’affiche Marshmello et Above & Beyond, le festival présentera des artistes comme Excision, Bad Bunny, Sheck Wes, Lil Pump, Snails, Alesso, Kaskade et beaucoup plus.

L’événement est d’ailleurs mené par deux femmes, Evelyne Côté et Heidy Proulx-Hadden, ce qui est rare dans l’industrie des festivals de musique.

Suite au dévoilement de la programmation 2019, le 99scenes s’est entretenu avec Evelyne Côté, gestionnaire principale — Programmation, concerts et événements, pour ÎleSoniq.

Elle parle des premiers artistes confirmés, de la plus grosse production à vie d’ÎleSoniq en 2019 ainsi que les ajouts qu’il reste à faire à la programmation. Vraiment cool et intéressant d’en savoir plus sur les dessous du festival.

99scenes : La programmation 2019 d’ÎleSoniq vient de sortir avec Marshmello, Above & Beyond, Excision, Bad Bunny, Lil Pump et plusieurs autres. Quels étaient le but et les premiers artistes visés de cette prog?

Evelyne Côté : La musique électronique, c’est un éventail HYPER vaste. De la bass au progressif/trance, on voulait toucher le plus de fans avec le plus de niches possibles, et les artistes qui les représentent le mieux.

Quels ont été les premiers artistes confirmés cette année? Quand cela s’est-il concrétisé?

On commence pas mal toujours avec nos têtes d’affiches, pour déterminer comment on fera interagir le reste de la programmation avec ces artistes-là, qui donnent une couleur à l’édition.

Par contre cette année c’était spécial – c’est Joyryde qu’on a confirmé en premier. Il a eu des problèmes techniques lors de son set sur la scène MIRAGE l’an dernier, et on a voulu lui redonner la chance de briller sur la scène OASIS. C’est pas trop notre habitude d’avoir des problèmes côté production, alors on lui donne plein d’effets spéciaux pour se racheter. Ça va barder!

Est-ce qu’il y a des artistes qui ont été plus difficiles à convaincre? 

Marshmello c’est sûr que c’est une grosse prise, on travaille dessus depuis 2 ans et ce sera son seul festival canadien. Above & Beyond, c’est la grande classe, ils donnent les plus beaux shows! Mais eux au contraire, ça fait un bout que c’était dans les plans. Ils connaissent bien le festival et l’équipe.

Une des plus longues discussions a été pour KSHMR qui va faire un show complètement LIVE avec une douzaine de danseurs et musiciens, du violoncelle, des drums, des cuivres, et des visuels de fou. C’est une exclusivité et la première fois qu’il fait ce show au pays. 

Vous présentez encore beaucoup de rap cette année avec Lil Pump, Sheck Wes, Smokepurpp et autres. Comment décidez-vous de présenter ces artistes à ÎleSoniq plutôt qu’à Osheaga?

ÎLESONIQ, faut que ça bouge. On est un festival éclectique et diversifié, mais toujours dansant. Faut que ces artistes jouent dans les clubs, aient des remix, soient connus d’un large public. C’est aussi une question de disponibilités.

Est-ce que les négociations avec les artistes rap sont différentes par rapport aux DJs?

Pas vraiment. Ils veulent tous jouer le plus tard possible et avoir la meilleure place sur l’affiche! 

Le festival sera de retour sur le site original du Parc Jean-Drapeau en 2019. Quel impact cela aura pour les festivaliers?

La plus grosse production d’ÎLESONIQ ever! On est chanceux d’avoir un magnifique endroit vert et chaleureux pour aller faire le party. EDC, Ultra… tous ces festivals se tiennent dans des gros parkings asphaltés. La vibe à ÎLESONIQ est particulière en partie à cause de ce site qu’on adore.

Quelles sont les nouveautés/améliorations au site pour ÎleSoniq? Y a-t-il des changements de logistiques et où les scènes seront positionnées?

La réponse est oui — mais restez à l’écoute pour la carte de site! Le festival a beaucoup évolué depuis notre migration vers l’île Notre-Dame il y a deux ans. Ça nous a donné de super moments comme la scène NEON sur l’eau, mais on est vraiment contents de retourner à la maison, sur un site inégalé dans le monde, avec les rénovations impressionnantes que la Ville a faites et qui seront aussi dévoilées bientôt.

Si on parle de vous, vous êtes deux femmes programmatrices de festival. Ceci est plutôt rare dans l’industrie des festivals de musique. Voyez-vous quelque chose de différent à évoluer dans un milieu composé d’hommes? Est-ce que cela vous donne une vision différente?

Hyper rare en effet. D’un point de vue négociation… on est peut-être plus empathiques, dur à dire. Les deals se font aussi bien en tout cas! Une des valeurs d’evenko, et pas que la nôtre, c’est le respect de l’historique d’autres promoteurs avec les artistes, et de l’écosystème en place. On n’est pas une équipe bulldozer qui vient tout raser, ou diviser pour régner. Au contraire.

C’est la raison pour laquelle le promoteur montréalais NEON parraine sa propre scène. On fait aussi pas mal de shows avec Big Tooth, dont on respecte beaucoup le travail dans la scène bass & dubstep. 

En tant que femmes programmatrices, que dites-vous aux critiques qui trouvent que la programmation ne compte pas assez d’artistes féminines? Est-ce un réel débat dans l’industrie?

Dans les backstages des shows, surtout électroniques, on est souvent « one of the boys ». C’est tout à fait correct, mais on cherche évidemment à soutenir les artistes et travailleuses féminines talentueuses dans notre réseau.

C’est tough d’avoir la parité quand t’as juste 10-15% de l’inventaire artistique qui est féminin. Mais ça change dans le bon sens!

Avez-vous des coups de coeur/suggestions personnelles d’artistes moins connus que vous aimeriez faire découvrir?

WHIPPED CREAM!! #queen

Sinon allez faire un tour sur la scène techno/house, avec Nicole Moudaber, Claptone, Lane 8, Yotto, Willaris K. Ça va être sublime.

Ah et Redman de Wu Tang Clan fait partie de 1000volts, avec le DJ trap Jayceeooh aux platines. Du lourd.

Pour terminer, il s’agit de la Phase 1 de la programmation. Qu’est-ce que les festivaliers peuvent espérer comme ajouts dans la Phase 2?

On a annoncé nos têtes d’affiche en Phase 1, mais des artistes notoires sont à venir! On a à peu près 46-47 artistes sur le festival au total. On vous laisse faire le décompte.

*

Un gros merci à Evelyne d’avoir répondu à nos questions. C’est toujours cool d’en savoir un peu plus sur ce qui se passe derrière une programmation de festival.

ÎleSoniq se tiendra les 9 et 10 août 2019 au Parc Jean Drapeau. Il y aura également des artistes ajoutés à la programmation dans les prochaines semaines.

Pendant ce temps, toutes meilleures photos des fans présents à ÎleSoniq 2018 sont ici.