Une nouvelle étude confirme que la musique de Noël peut nuire à votre santé mentale

michael buble christmas
Illuminart-Mtl-en-lumiere-pub99scenes-Convert-Image

Mauvaise nouvelle pour les amateurs de musique festive du temps des fêtes, une récente étude réalisée par la psychologue clinicienne Linda Blair démontre que l’écoute répétitive de cantiques de Noël peut devenir mentalement épuisante pour l’être humain.

Dès que les feuilles commencent à tomber et que le mercure dégringole, plusieurs personnes commencent à redouter l’arrivée des traditionnelles chansons « Le petit rêne au nez rouge », « Vive le vent » et autres classiques (Michael Bublé…) qui sont excessivement jouées sur toutes les chaines de radio et dans tous les magasins pendant plusieurs semaines consécutives.

On dirait qu’il n’y a pas de juste milieu, soit vous êtes quelqu’un qui adorez les chansons de Noël, soit vous les détestez carrément. Si vous faites partie de ceux qui trouvent ces refrains quétaines particulièrement agaçants, c’est le moment d’avoir une petite pensée pour les travailleurs du domaine de la vente au détail qui doivent s’infliger l’écoute des plus grands classiques du temps des fêtes de novembre à février.

Si vous faites partie de ces travailleurs et que vous avez l’impression que cette musique vient jouer sur vos nerfs et votre moral, et bien vous pourriez avoir raison.

En effet, Linda Blair a dévoilé dans son étude que les travailleurs du domaine de la vente au détail doivent essayer de se créer une bulle afin d’empêcher les mélodies festives de s’immiscer dans leur tête et d’ainsi prendre toute la place et les empêcher de se concentrer sur leur travail.

De plus, vous pourriez perdre toute votre énergie à essayer de ne pas entendre ce que vous ne voulez pas entendre. En d’autres mots, l’énergie que vous mettez à ne pas penser aux chansons de Noël que vous entendez peut vous épuiser mentalement.

Évidemment, les premières écoutes des grands classiques de Michael Bublé ont tendance à déclencher un sentiment de nostalgie chez certaines personnes, mais après la 12èmeécoute de son album au complet, il est possible que vous soyez énervé, écoeuré et même stressé.  

Selon les psychologues, ce sentiment serait causé par « l’effet d’exposition simple ». Il s’agirait d’un effet causé par l’écoute répétitive d’une même chanson. Lorsque cette même chanson a été entendue un certain nombre de fois, le cerveau devient saturé et il commence à envoyer des signaux négatifs. Cela peut aussi venir jouer sur le stress de la vie quotidienne.

Malheureusement pour les victimes, les magasins ne sont pas prêts à abandonner la musique de Noël. En effet, celle-ci aurait tendance à faire dépenser les clients. Les messages positifs véhiculés dans les chansons rendraient les consommateurs plus positifs et joyeux, ce qui les pousserait à acheter plus de cadeaux pour leur entourage.   

*

Pendant ce temps, une nouvelle étude dresse le palmarès des festivals où les fans font le plus de sexe.

[Via Business Insider]

Illuminart-Mtl-en-lumiere-pub99scenes-Convert-Image
Illuminart-Mtl-en-lumiere-pub99scenes-Convert-Image