Un événement de 7 jours avec Smash Mouth, Lit, Trapt et plus est responsable de 260 000 cas de Coronavirus aux États-Unis

FEQXP
FEQXP
Sturgis Motorcycle Rally

Le Sturgis Motorcycle Rally s’est tenu le mois dernier dans la petite ville de Sturgis au Dakota du Sud. L’événement, qui présentait un volet musical avec des groupes live chaque soir, est maintenant responsable de la propagation de plus de 260 000 cas de Coronavirus.

Au total, c’est plus de 450 000 personnes qui ont assisté aux 7 jours du Sturgis Motorcycle Rally. Ceci marquait le plus important événement depuis l’arrivée de la pandémie aux États-Unis.

Les mesures sur places n’étaient pas efficientes et la distanciation n’était pas respectée. La majorité des participants ne portaient pas le masque non plus.

Des groupes comme Smash Mouth, Trapt, Quiet Riot, Lit, Buckcherry, Drowning Pool et plus y ont joué tous les soirs.

Le réputé chanteur de Smash Mouth, Steve Harwell, qui est réputé pour l’intelligence de ses propos et surtout pour boire énormément d’alcool, avait même fait une affirmation sur scène lors du concert au Sturgis Motorcycle Rally : “Now we’re all here together tonight. And we’re being human once again. Fuck that Covid shit!!”

Une étude des économistes de la santé Dhaval Dave, Andrew Friedson, Drew McNichol et Joe Sabia conclut que l’événement est responsable de 260 000 cas de COVID-19, soit près de 19% des cas totaux aux États-Unis durant le mois d’août. Il y a aussi une personne qui a assisté à l’événement qui est morte de la Covid depuis.

Le coût de ces 260 000 cas? 12 milliards de dollars en frais de soin de la santé. 

Les tableaux ci-dessous démontrent la transmission du virus après l’événement.

*

Selon les mêmes chercheurs de la santé, les protestations pour le Black Lives Matter et le rassemblement de Donald Trump à Tulsa n’avaient pas provoqué une si grande transmission. Les gens présents portaient en majorité le masque et se sont placés en isolement volontaire après l’événement.

Pendant ce temps, Québecor veut présenter des concerts devant 1000 personnes dès cet automne au Québec.

[Via CHEPS]