Les réactions sont nombreuses suite à l’ouverture des cinémas plutôt que les salles de spectacles au Québec

nathalie-roy-francois-legault

Le gouvernement du Québec a annoncé dans les dernières heures de nouvelles mesures pour les zones rouges. Alors que certains assouplissements sont appréciés, d’autres mesures sont critiquées par la population.

L’un des points qui fait le plus réagir est la réouverture des salles de cinéma en zone rouge, mais l’interdiction de rouvrir les salles de spectacles.

On comprend tous que les mesures restent plus sévères autour des grandes villes comme Québec avec la relâche qui s’en vient.

D’ailleurs, le gouvernement Legault n’est pas critiqué par rapport aux mesures qui sont prises. C’est plutôt le contexte ainsi que les explications qui font réagir.

Questionné sur la raison pourquoi les salles de spectacle du Québec en zone rouge ne rouvraient pas, François Legault a répondu que ce n’était pas très réaliste d’avoir des productions de spectacle d’ici au 26 février. Selon lui, il est possible d’avoir des films, mais pas des spectacles.

Plusieurs personnalités publiques ont émis leurs interrogations par rapport à la fermeture des salles de spectacles.

Catherine Dorion – Députée de Québec Solidaire 

catherine dorion salle spectacle

*

Clément Turgeon – Le Festif! de Baie-Saint-Paul

clement turgeon salle spectacle

*

On peut comprendre leurs points. Dans tous les cas, la situation des derniers mois est assez particulière à gérer. Le milieu du spectacle est assurément l’un des plus touchés par la pandémie. Tout le monde comprend les sacrifices qui doivent être faits. C’est les explications et la communication qui doivent être améliorées par le gouvernement Legault.

Ce sera à suivre dans les prochaines semaines si le nombre de cas positif continue de descendre partout au Québec.

Pendant ce temps, Les Francos et le Festival de Jazz affirment qu’il n’y “aura pas d’événement de grande envergure en 2021” au Québec,