Les festivals de musique pourraient interdire la marijuana sur leurs sites même si elle sera légale en 2018

musique festival weed
PUB_FIERTE_99scenes_15_au_21_aou_t_320_X280

musique festival weed

La marijuana sera officiellement légale partout au Canada dès le 1er juillet 2018. Malgré cette légalité, les festivals de musique vont avoir la liberté d’interdire la consommation de marijuana sur le site de son événement. Et ce, même si le site en question est un parc et qu’il sera théoriquement légal de consommer du pot à cet endroit en 2018.

C’est effectivement ce que le gouvernement du Québec a déposé dans leur projet de loi jeudi dernier. Le gouvernement Couillard veut prendre exemple des règles sur le tabac déjà en place pour décider des endroits où les gens pourront fumer du pot librement.

Toutefois, les festivals pourront eux-mêmes prendre la décision d’autoriser ou de bannir l’utilisation de marijuana. Tout comme il n’est pas permis d’apporter de l’alcool venant de l’extérieur d’un site de festival.

On verrait mal les organisations de festivals se mettre à vendre du pot à ses festivaliers comme elles vendent de l’alcool présentement. Du moins à court terme, alors que la transition se fera sur plusieurs années.

De son côté, le FEQ a affirmé qu’il analysait présentement le dossier et qu’aucune décision n’a été prise de ce côté. On attendra l’adoption du projet de loi avant de trancher.

Cette nouvelle a été reçue froidement par les milliers d’amateurs de musique qui comptaient consommer librement dans les festivals de musique dès l’été prochain.

Reste qu’avec cette loi, la situation sera pratiquement la même que par les années passées. Le cannabis est officiellement illégal sur sites de festivals, mais il est généralement bien toléré. Et les festivaliers qui veulent vraiment fumer pourront aller à ce premier festival spécialement dédié à la marijuana au Québec en 2018.

[Via Journal de Québec]

PUB_FIERTE_99scenes_15_au_21_aou_t_320_X280
PUB_FIERTE_99scenes_15_au_21_aou_t_320_X280