Le chanteur de Korn affirme que Korn, Limp Bizkit et Deftones sont les derniers grands groupes rock

FB19-99-Scenes
FB19-99-Scenes
korn limp bizkit

L’année a été difficile pour Jonathan Davis, le chanteur du groupe métal Korn. Sa femme, qui souffrait d’une grave maladie mentale, est décédée cet été d’une overdose accidentelle à seulement 39 ans. Il était récemment de passage au micro du podcast de Jamey Jasta, The Jasta Show, où il s’est ouvert pour la première fois depuis longtemps et on a eu droit à toute une déclaration sur le rock/métal.

Pendant l’entrevue, le chanteur a été questionné sur la grande popularité dont a pu profiter son groupe dans les années 1990-2000. À cette époque, le band métal battait des records et il dépassait même les très populaires *NSync et Backstreet Boys dans les palmarès. Davis a affirmé que le monde de la musique ne serait plus jamais le même et qu’un phénomène du genre ne se reproduirait plus.

En gros, Jonathan Davis croit que le rock est mort au début des années 2000 et que plus jamais aucun band ne connaitrait le succès que son groupe a connu, ou que Deftones ou Limp Bizkit ont pu connaître. Selon lui, plus jamais de groupe rock ou métal ne pourra dépasser ces artistes.

« I’ve always said this last batch – Korn, Deftones, Limp Bizkit, all those bands from that time – that was the last guard of that time of the big, real rock band », a-t-il clamé au micro.

Il a également ajouté : « That time as come and gone. No one’s ever gonna do it like we ever did. No one’s ever gonna have that experience. It was larger than life. We were up against pop bands, dude. »

Malgré ses curieux propos, le chanteur a tout de même tenu à préciser qu’il ne voulait pas paraitre arrogant. Il voulait seulement souligner qu’à l’époque c’était « eux contre les groupes pop, eux contre Britney Spears et les Backstreet Boys » (traduction libre).

Jonathan Davis a également abordé la perte de sa femme en mentionnant qu’il avait vécu une année particulièrement « fucked-up » et qu’il avait réalisé une tournée solo pour s’occuper et pour s’aider à guérir. Il a également dit que d’élever ses fils était devenu une de ses priorités et que la musique l’aidait comme elle l’avait toujours faite dans les moments plus difficiles et dark qu’il a connu dans sa vie.

Vous pouvez écouter l’intégrale de l’entrevue dans le lien ci-dessous.

*

Entre temps, un membre de Insane Clown Posse a essayé de donner un double coup de pied plongé à Fred Durst en pleine performance de Limp Bizkit (VIDÉO).

[Via Consequence of Sound]