La MDMA qui se retrouvait dans ce festival a gardé les festivaliers éveillés pendant plus de 4 jours

drogue festivals

Outre l’amour de la musique, il y a plusieurs choses qui motivent les gens à se rendre dans les festivals. Plusieurs personnes y vont, entre autres, pour décrocher et faire la fête, le temps d’un week-end. 

 

 

Souvent, faire la fête rime avec l’ingurgitation de substances, comme l’alcool ou encore la drogue. Cette dernière est très présente dans les festivals. Si certains styles musicaux influencent plus la prise de cannabis, d’autres sont réputés pour un public consommant des drogues plus chimiques comme la MDMA. 

Le Bestival s’est terminé le week-end dernier. Pour ceux d’entre vous qui l’ignorent, c’est un populaire festival prenant place en Angleterre. On retrouvait des artistes comme M.I.A et Silk City dans sa programmation. 

L’événement a eu une mauvaise aventure avec la drogue pendant son édition 2018. En effet, de dangereuses pilules de MDMA circulaient à travers les festivaliers. Ces dernières auraient tenu certains d’entre eux réveillés pendant approximativement 96 heures donc 4 jours. 

Après avoir effectué plusieurs tests chimiques pour comprendre qu’est-ce qui était aussi dangereux dans ces drogues, les spécialistes se sont rendu compte qu’une pilule de celle-ci était approximativement 3 fois plus forte qu’une pilule normale. À l’extérieur, elle semble vraiment être tout à fait normal, aucun moyen de savoir leur force dangereuse. C’est presque étonnant que personne n’ait fait d’overdose. 

Ils ont également trouvé certaines pilules à la forme de Donald Trump qui étaient le double de force d’une consommation normale.

Il faut toujours faire extrêmement attention lors des festivals. On ne sait pas toujours ce qui se trouve réellement dans ces consommations. C’est vraiment une chance que les choses ne se soient pas terminées tragiquement. 

Et ce n’est pas seulement un problème ailleurs dans le monde. Ici, au Québec, plusieurs drogues circulent également à travers les festivaliers. Voici, par exemple, toute la quantité qui a été saisie pendant le Rockfest 2018. D’ailleurs, l’année dernière, cet hôpital de Montréal avait pris le temps de conscientiser les jeunes avant certains festivals pour leur rappeler d’être excessivement prudents avec la consommation. 

Pour vous donner une idée concernant les drogues les plus consommées dans les festivals en Amérique du Nord, c’est juste ici.

[via edmtunes]