bigbox_150

Entrevue avec Alex Martel du Rockfest de Montebello : Programmation 2015 et premières confirmations

bigbox_150
Osheaga_99scenes
CHX_Retro50_99scenes_1
Tim Armstrong de Rancid et Alex Martel (à gauche) pause devant la scène principale du Rockfest 2014.

Tim Armstrong de Rancid et Alex Martel (à droite) posent devant la scène principale du Rockfest 2014.

Bien que nous sommes présentement au mois de novembre, Alex Martel, l’organisateur du Rockfest de Montebello est loin d’être en congé. Alors que la programmation 2015 est en train de se conclure, nous avons profité de l’occasion pour lui poser quelques questions à propos du bilan du Rockfest 2014, du fait que le festival pourrait déménager, de la programmation 2015 et plus.

Alex Martel a laissé des indices comme quoi il y aurait des concerts pendant 4 jours au Rockfest, cette année. On sait que le 10e anniversaire du festival se tiendra du 18 au 21 juin.

Dans l’entrevue, on apprend, entre autres, que les forfaits VIP ainsi que les options de transport pour se rendre seront améliorés en 2015. On sait qu’il y avait eu d’énormes bouchons de circulation pour entrer dans Montebello, l’année dernière.

Le président fondateur répond aussi très clairement quand on parle des autres festivals qui copient le modèle du Rockfest.

-Qu’as-tu pensé de l’édition 2014 du Rockfest? Qu’est-ce qui a bien été et qu’est-ce que vous voulez améliorer dans le futur?

Je suis bien satisfait dans l’ensemble. Je suis fier de la programmation et on a dépassé nos records d’achalandage encore une fois. Je crois que les gens ont aussi remarqué et apprécié la différence majeure au niveau logistique et la nouvelle configuration du terrain. Pour ce qui est d’améliorations, on va retravailler les forfaits VIP pour les rendre encore mieux. On travaille aussi sur plusieurs nouvelles options de transport afin de réduire le traffic et d’accommoder le nombre grandissant de festivaliers.

-Certains ont soulevé le fait que le Rockfest pourrait déménager de Montebello. Qu’est-ce qui se passe exactement avec cette situation? Qu’est-ce que ça prendrait pour que le festival déménage vraiment?

Il est vrai qu’on a eu des offres ailleurs, mais on finalise présentement une entente à long terme avec la municipalité de Montebello. Je suis natif de Montebello et j’habite encore ici, donc j’ai vraiment un sentiment d’appartenance. J’aime mon village et je trippe chaque année en le voyant transformé par des dizaines de milliers de festivaliers et voir des bands que j’aime jouer dans ma cour; c’est le meilleur sentiment au monde. Je suis fier de faire connaître mon petit village partout dans le monde. Je suis fier que les gens les plus importants de l’industrie de la musique à Los Angeles, New York, Nashville et ailleurs connaissent mon village. Par contre, il y a des défis et c’est parfois difficile pour nous car la municipalité n’a pas les moyens financiers de nous offrir une subvention municipale, comme c’est le cas pour tous les événements de notre ampleur ailleurs. À ce niveau, on commence donc chaque année en désavantage par rapport aux autres événements majeurs au Québec. Mais on travaille lentement sur différentes solutions pour remédier à cette situation.

-Qu’est-ce que s’envient pour toi et le festival dans les prochains mois? Qu’est-ce qui occupe ton temps présentement?

Je travaille fort sur le 10e anniversaire pour 2015. La programmation est déjà très solide et il y a deux personnes très connues qui m’aident cette année. On travaille aussi depuis 2010 sur un film-documentaire sur le festival, ça avance beaucoup cet automne. J’avance aussi lentement sur un livre à propos de mon cheminement et du succès du Rockfest.

-Où en es-tu avec la programmation du Rockfest 2015? Combien de groupes sont déjà bookés? Qu’est-ce qu’il reste à faire au niveau de la programmation? 

Tout ce que je peux dire est que ce sera une programmation solide encore une fois, avec beaucoup de nouveautés et surprises. On a la meilleure programmation chaque année et ça ne va pas changer. Pour le 10e anniversaire, il y aura un mélange de groupes qui ne sont jamais venus et d’un ”best of” des 9 premières éditions. Et outre la programmation, l’ambiance trippante unique du festival et toute l’expérience camping seront évidemment encore au rendez-vous.

-Quelques bands comme Pennywise et The Exploited ont déjà annoncé leurs présences au Rockfest 2015. Peux-tu nous le confirmer?

Je dirai seulement que certains bands sont visiblement trop excités de revenir au Rockfest! Les bands trippent sur le Rockfest et on a un gros buzz auprès des bands, qui en revanche ne trippent pas sur les événements plus ”corporate”, sans âme. Ils veulent tous jouer au Rockfest. La seule et unique raison qu’un band qu’on veut ne ferait pas le Rockfest, c’est toujours parce qu’ils sont en Europe en même temps. Et personne au Québec ne peut compétitionner avec les offres en Europe, malheureusement.

(Notez aussi que Less Thank Jake ont eux-mêmes confirmé leur présence au Rockfest 2015)

-Qu’est-ce que tu penses des autres festivals québécois qui copient un festival indépendant comme le Rockfest?

L’imitation est la plus sincère des flatteries. Quand un jeune qui est parti de rien dans le milieu de nulle part réussit à vendre 4 fois plus de billets qu’un événement créé par une grosse corporation qui ne connaît rien à ce style musical, leur réflexe est de tenter de copier notre formule qui fonctionne. Par contre, je crois que les festivaliers ne sont pas dupes. Aussi, le Rockfest a un historique et une crédibilité qu’on ne retrouve pas ailleurs; les gens connaissent mon histoire et le fait que c’était minuscule au début. Outre la programmation, l’expérience «roadtrip», camping, campagne, bord de l’eau, etc. est vraiment unique en Amérique du Nord dans ce style musical. L’ambiance du Rockfest ne se retrouve nulle part ailleurs.

AIME la page de 99scenes pour gagner tes billets de l’édition 2015 du Rockfest avant même la mise en vente officielle.

//

Merci à Alex Martel d’avoir pris le temps de répondre à nos questions pendant qu’il est en plein booking du Rockfest 2015.

Le Rockfest de Montebello 2014 a été l’un des festivals les plus marquants au Québec, l’été dernier. Voici les 30 meilleures photos de l’édition 2014 du Rockfest.

Osheaga_99scenes
CHX_Retro50_99scenes_1
CHX_Retro50_99scenes_1