Pub_720_x_300

Entrevue avec Alex Martel 10 jours avant le Rockfest 2018 // Nouveautés sur le site, chicane avec Streetlight Manifesto, changement de formule après 2018 et plus

Pub_720_x_300
alex martel rockfest
rdf2_13_au_19_juin_18_320x560_1

Le Rockfest tiendra sa 13e édition dans moins de 2 semaines. Le festival de Montebello présente cette année des artistes comme Weezer, Prophets Of Rage, Sum 41, Rancid, A Day To Remember, Tenacious D et plus encore.

À quelques jours du festival, le 99scenes s’est entretenu avec Alex Martel pour lui parler de l’horaire, le conflit avec Streetlight Manifesto, son association avec le Piknic Électronik et plus encore.

Martel lâche aussi une petite bombe en disant qu’il pourrait s’agir du dernier Rockfest dans sa forme actuelle et “qu’il faudra revoir la formule et l’adapter aux besoins et aux goûts changeants des festivaliers”. Ce sera à suivre avec intérêt après l’édition 2018.

99scenes : Tu as mentionné pendant le podcast avec l’humoriste Jerr Alain que Piknic Électronik est maintenant un partenaire du Rockfest avec La Tribu. Peux-tu en dire plus?

Alex Martel : Oui ils sont effectivement un nouveau partenaire du Rockfest depuis quelques mois. Tout comme La Tribu, ils font partie de Mishmash, le collectif de divertissement d’Alexandre Taillefer. Je tiens à vous rassurer: le Rockfest ne prendra pas une tournure électro! Même s’ils sont dans un différent créneau musical, ils ont une expertise considérable dans le domaine des festivals avec Piknic, Igloofest, Mile Ex End, etc. Leur équipe reprend essentiellement le flambeau pour toute la logistique et la production du Rockfest à partir de cette année, tout est réimaginé, tout est déconstruit pour être reconstruit. Ce sera leur première année et il y aura assurément des ajustements à faire, mais je suis confiant qu’ils vont bien livrer la marchandise.

Vous avez annoncé l’horaire du Rockfest 2018 cette semaine. Qu’est-ce qui est le plus difficile pour monter cet horaire chaque année? Avais-tu des demandes spéciales de certains groupes cette année? 

Le plus difficile est toujours de marier les horaires de chaque band, leurs préférences et leurs égos tout en évitant le plus possible de mettre deux bands semblables en même temps. Dans les demandes qui me viennent à l’esprit, il y a Lagwagon qui tenait absolument à jouer sur la scène Tony Sly plutôt que la scène principale. Il y a aussi All Time Low et Jimmy Eat World qui voulaient vraiment jouer un après l’autre, car ils avaient peur d’être trop ‘soft’ comparativement aux autres bands.

En sortant l’horaire, on a vu que le site aura quelques changements cette année, notamment qu’il y aura 3 scènes. Pourquoi être revenu à 3 scènes cette année?

L’idée dès le départ était de revenir aux sources du festival avec moins de bands, mais des plus longs sets. Moins de bands veut inévitablement dire moins de scènes, sinon les scènes seraient vides. Il y aura donc une seule scène Tony Sly plutôt que deux, mais elle sera plus grande. Le concept de scène québécoise fut éliminé; les bands québécois seront plutôt étalés sur les différentes scènes. Finalement, la scène Jager change de nom pour devenir la scène Bud Prohibition, mais ça reste la même scène placée au même endroit.

Est-ce qu’il y aura d’autres changements sur le site en 2018?

Ce sera très semblable de façon générale pour les festivaliers, il y aura quelques changements ici et là comme c’est le cas chaque année. Notamment, on a ajouté une zone “beer garden” avec des tables de pique-nique pour que les gens puissent s’asseoir un peu à l’ombre. Les changements sont surtout à l’arrière-scène. Pour moi, ce sera la première année où je ne serai aucunement impliqué dans la production ou logistique. Ça devient l’entière responsabilité de Piknic, ça fait du bien de déléguer!

Tu as mentionné que le Rockfest allait être le premier festival à autoriser la consommation légale de cannabis. Est-ce que ce sera possible dès cette année?

On est le premier festival à annoncer qu’on va l’autoriser une fois que la loi sera en vigueur, ce qui ne sera pas le cas cette année. Cette annonce se voulait surtout symbolique. Mais dans les faits, malgré tous les efforts de la sécurité, on sait très bien que les gens vont le faire quand même. Même les policiers dans le village sont très relax par rapport à ceci, ce sera légal très bientôt.

Rancid avait fait un concert surprise en pleine rue de Montebello il y a quelques années. Est-ce qu’il y a des surprises du genre de prévues en 2018?

Tout est possible, gardez les yeux ouverts!

Il y a aussi eu des rumeurs comme quoi Sum 41 jouerait Does This Look Infected? pour célébrer les 15 ans de l’album. Est-ce que ce sera le cas?

Ce sera peut-être une surprise que nous annoncerons à la dernière minute, qui sait?

On ne peut passer à côté de l’histoire de Streetlight Manifesto qui a accusé le Rockfest d’avoir empêché le groupe de jouer à Montebello en 2018 même s’ils ont avoué qu’ils sont dans le tort. Tu t’es justifié avec ce texte, mais que peux-tu dire de plus sur le sujet et les situations du genre?

Quand c’est arrivé, j’étais littéralement dans une van prise dans le trafic au Pérou avec mon laptop sur mes genoux en train d’écrire notre réponse, en route vers un soundcheck de Deadly Apples! Je pense que tout a déjà été dit dans notre publication à ce sujet. Comme mentionné, ce n’était pas ma décision. Peu de gens le savent, mais je suis partenaire minoritaire du Rockfest depuis l’édition 2016 et je dois donc rendre des comptes à mes partenaires qui financent l’événement. Le groupe n’a pas respecté son entente deux fois en ligne, c’était difficile à défendre, surtout après leur avoir laissé amplement de temps pour rectifier la situation suite à plusieurs relances, ce qui n’a pas été fait contrairement à ce qu’ils disent. Je suis conscient que ce n’était pas une décision populaire, mais parfois il faut prendre des décisions difficiles pour le bien du Rockfest à long terme, il faut voir le big picture. Et j’adore Streetlight Manifesto malgré cette situation, ils seront les bienvenus dans le futur.

Tu as été l’une des rares personnalités des festivals du Québec à être invité à Tout le Monde parle il y a quelques mois. Comment c’était et qu’est-ce que cette entrevue a changé pour toi?

Ça fait déjà plusieurs années que les gens me reconnaissent partout où je vais, mais ça demeurait surtout des fans de musique à la base. Maintenant, je me fais reconnaître autant par des grand-mères que des gens qui ne connaissent pas un seul band rock, c’est quand même drôle. Je me faisais déjà solliciter en ligne aussi pour 1001 raisons, mais maintenant ç’a facilement triplé ou quadruplé je dirais. Je fais toujours mon possible pour prendre le temps de jaser avec tout le monde et je suis bien heureux de faire découvrir le festival, le village et la musique rock en général à monsieur madame tout le monde.

Comment vois-tu les choses pour le Rockfest dans le futur? As-tu déjà commencé à travailler sur l’édition 2019?

Je crois qu’il faudra revoir la formule et l’adapter aux besoins et aux goûts changeants des festivaliers. Le monde des festivals est en plein changement pour s’ajuster aux habitudes changeantes des festivaliers. Je crois que 2018 sera la dernière édition dans la formule actuelle si on veut que le Rockfest puisse perdurer dans le temps. Est-ce que ça veut dire un nouveau concept, un nouveau lieu, des nouvelles dates, plusieurs événements, etc.? Il est trop tôt pour le dire, mais toutes les options seront envisagées pour le futur. J’invite donc tous les vieux festivaliers qui venaient il y a quelques années ou qui ont connu les premières éditions sur le terrain de balle avec les estrades de béton à venir revivre une dernière fois la formule actuelle de l’expérience Rockfest. J’invite aussi tous les gens qui ne sont jamais venus et rêvent depuis longtemps de vivre l’expérience Rockfest à être présents cette année!

Deadly Apples sera en tournée avec Marilyn Manson et Rob Zombie partout en Amérique du Nord cet été. Comment êtes-vous arrivé à jouer en première partie de cette tournée?

Notre réunion au Rockfest 2017 juste avant Rammstein a ouvert son lot d’opportunités pour le groupe. On a fait des tournées au Japon avec Korn, en Amérique du Sud avec Deftones, plusieurs gros festivals massifs au Mexique où ils nous ont vraiment adoptés. On a conquis les foules partout et attiré l’oeil des gens de l’industrie, ce qui a mené éventuellement à ce projet de tournée! J’ai personnellement rencontré Manson en février dernier à Toronto pour passer un bon mot; ultimement, c’est lui et Rob Zombie qui ont donné le feu vert. C’est vraiment un ‘career-changer’ pour nous et ça ne fait que commencer.

Et pour terminer, on est à moins de 2 semaines du festival. À quoi ressemble ton horaire des prochains jours jusqu’à la tenue du Rockfest?

Beaucoup de travail, d’entrevues, d’imprévus à régler, de Ice Caps et très peu de sommeil. Mais j’ai surtout hâte de revoir tous les festivaliers envahir mon petit village pour une 13e année. Ultimement, c’est ça ma vraie paye et ça me fait réaliser chaque année pourquoi je dois travailler des heures de fou, me battre sans cesse contre vents et marées, et ce sans gros bénéfice financier contrairement à ce que les gens pensent souvent. Ce sentiment d’accomplissement est ma récompense.

*

Merci à Alex Martel d’avoir répondu à nos questions.

Nous serons au Rockfest du 14 au 16 juin. Suivez-nous sur Instagram (@99scenes)  pour ne rien manquer de nos stories et de notre couverture sur le terrain pendant les 3 jours du festival.

*

D’ici là, revoyez les meilleures photos des fans présents au Rockfest 2017 ici.

[Crédit photo : Rockfest – Alex Martel]

fete_nationale
fete_nationale
rdf2_13_au_19_juin_18_320x560_1
rdf2_13_au_19_juin_18_320x560_1