Entrevue avec Alex Martel du Rockfest // Gros changements pour 2018, baisse de prix des billets et rumeurs

,

alex martel rockfest

Le Rockfest a tenu sa 12e édition en juin dernier. Le festival de Montebello a attiré des milliers de fans ainsi que des artistes comme Rammstein, Queens Of The Stone Age, Alexisonfire, Good Charlotte.

Le 99scenes s’est entretenu avec Alex Martel, le fondateur et directeur du festival, concernant le bilan du Rockfest 2017, les changements à venir pour 2018 ainsi que les (déjà) nombreuses rumeurs.

On peut y apprendre plusieurs choses intéressantes. Voici quelques points en rafale :

-le Rockfest deviendra un festival de 3 jours avec des groupes internationaux sur la scène principale dès le jeudi soir. Plus de détails ici.

-Il y aura aussi moins de groupes, mais chacun d’entre eux aura plus de temps pour jouer.

-Il n’y aura plus de groupes hommages, autant dans le style humoristique (Normand L’Amour, Jérémy Gabriel, etc.) que de groupes sérieux (Minor Threat, Blood For Blood, etc.).

-Le prix des billets baissera en 2018, chose très rare pour un festival.

Entrevue Alex Martel 2017

99scenes : Quel bilan dresses-tu du Rockfest 2017?

Alex Martel : Je crois qu’on a relevé beaucoup de défis cette année, surtout au niveau de la production avec la venue de Rammstein. Dans notre style de musique, c’est de loin le band le plus exigeant au niveau technique, accueil, logistique, etc., il n’y a rien de plus difficile qu’eux. C’était carrément l’organisation d’un festival à l’intérieur du festival. Le fait d’avoir relevé le défi et que le band a adoré sa présence au Rockfest a prouvé à tous les agents et gérants le sérieux et la crédibilité du festival, après 12 ans de travail. Sinon, avec la météo moins clémente, cette édition ne fut pas reposante pour l’ensemble de nos équipes, mais on a survécu!

Quels ont été tes 3 meilleurs coups selon toi cette année?

À part Rammstein, je dirais Good Charlotte qui a attiré une foule monstre pendant le jour. J’ai bien fait de persister pendant des années pour avoir leur premier spectacle de retour au Québec en 10 ans. Le fait d’avoir eu Alexisonfire pour leur seul festival de l’année, 7 ans après leur dernier passage au Rockfest, était aussi magique. Finalement, avoir le premier festival de Queens of the Stone Age au monde après 3 ans d’absence a définitivement ouvert des portes au niveau de certains agents et gérants, qui veulent maintenant nous envoyer leurs autres bands.

L’année 2017 a semblé être une année difficile pour la majorité des festivals au Québec, pourquoi selon toi?

Effectivement, 2017 fut difficile pour tout le monde. Osheaga n’était pas sold out, Wayhome en Ontario était vide et est annulé pour 2018, Pemberton en Colombie-Britannique a fait faillite, le FEQ n’a pas eu à fermer les Plaines un seul soir, Metallica a attiré énormément moins de monde à Montréal que lors de ses deux derniers passages au Parc Jean-Drapeau, etc. Ce fut financièrement difficile pour tout le monde et le Rockfest n’y échappe pas malgré notre popularité. Les gens pensent souvent que les festivals roulent sur l’or, alors que la réalité est tout à fait l’inverse. Je crois que le problème est qu’il y a eu beaucoup trop d’offres cette année par rapport à la demande. Il y a trop de festivals et trop de spectacles en salles, les gens sont forcés à faire des choix déchirants. La mauvaise température et l’hiver interminable n’ont pas aidé non plus. Mais je reste optimiste quant à 2018!

À ce propos, qu’as-tu pensé d’Evenko qui a créé le festival ’77 Montréal avec Rancid et Dropkick Murphys?

Je lève sincèrement mon chapeau à l’équipe marketing d’Evenko qui a réussi à faire passer un événement organisé par une méga corporation pour un événement ‘underground punk’; certains y ont cru et n’ont vu que du feu.

On se tourne déjà du côté de 2018. Es-tu déjà avancé dans le booking de la programmation du Rockfest 2018?

Ça avance bien, mais c’est encore très tôt dans le processus!

Concernant la programmation 2018, tu as semblé affirmer que Rancid serait au Rockfest 2018. Tu as aussi voyagé un peu partout dans le monde pendant l’été pour voir des groupes comme Nine Inch Nails, Foo Fighters et Green Day, peut-on s’attendre à voir l’un de ces groupes à la prochaine édition?

Tout est possible, mais il faudra attendre aux annonces officielles avant de confirmer des bands!

Tu as parlé que les dates du Rockfest pourraient changer en 2018. Avez-vous arrêté les nouvelles dates?

Les dates de 2018 seront annoncées bientôt. Il faut comprendre que le Rockfest est tout seul en juin face à une série de dizaines de festivals européens qui bougent légèrement leurs dates au fil des ans. Pour attirer les bands, c’est souvent 1 offre du Rockfest versus 15 offres de festivals européens, donc on doit prendre le temps chaque année d’évaluer les dates qui nous permettront d’avoir la meilleure programmation possible avec ces paramètres difficiles.

Tu sembles avoir mentionné que la formule du Rockfest changera en 2018. Peux-tu en dire plus?

J’ai l’intention de réduire le nombre de groupes et que chacun puisse jouer plus longtemps. J’ai toujours eu tendance à en mettre trop, à vouloir gaver les festivaliers avec un marathon de fou. Mais en écoutant les festivaliers, je réalise que la grande majorité préfère en avoir moins et avoir des sets plus longs, alors c’est dans cette direction que je m’enligne. La réalité est aussi que les 10-20 plus gros bands (sur 130) sont ceux qui attirent 90% des festivaliers. L’idée est que chaque band compte vraiment, que ce soit uniquement la crème de la crème dans le punk, le métal, etc. Il n’y aura plus de bands hommages non plus; j’aimais le concept de créer des hommages soit pour des bands rares qui n’existent plus comme Blood For Blood ou Minor Threat, soit pour des trucs drôles comme Normand L’Amour, mais je crois qu’on a fait le tour de ce concept. Même si le Rockfest devient inévitablement un gros party, je veux aussi que le focus revienne sur la musique. Je n’ai donc pas l’intention de refaire des niaiseries comme Jeremy en version métal, je crois qu’on doit revenir un peu aux sources.

Y a-t-il d’autres changements à prévoir pour 2018?

J’ai l’intention de baisser les prix des billets réguliers afin que ça revienne dans les eaux de l’édition 2014, qui était d’environ 140$ de mémoire. On va aussi faire une prévente early bird limitée à tarif réduit prochainement. L’idée est de revenir à un point où le Rockfest est accessible à tous et toutes, peu importe le budget. De l’autre côté, on va upgrader les différents forfaits VIP pour ceux avec plus de sous, car il y a une forte demande à ce niveau. Finalement, on va ouvrir le site au complet le jeudi soir avec des bands internationaux. Ce sera comme le vendredi et le samedi, mais ça va débuter en soirée plutôt qu’en avant-midi, un peu comme on l’a fait les dernières années.

Le Rockfest va présenter la projection au Canada du nouveau film-documentaire de Slipknot, Day of the Gusano, les 25 et 26 septembre prochains à Montréal et Ottawa. Quelle est ton implication dans ce projet?

Je connais l’équipe de Slipknot depuis longtemps car j’ai souvent essayé de les faire au Rockfest, mais le timing n’a pas fonctionné pour l’instant. J’étais avec eux au Knotfest en Californie, au Japon et au Mexique. Celui au Mexique il y a deux ans était le premier spectacle à vie du groupe dans ce pays et j’y étais. Le documentaire porte sur ce premier spectacle au Mexique. Ils ont d’ailleurs invité mon groupe, Deadly Apples, à jouer cette année au Knotfest Mexico, j’ai bien hâte.

Tu es revenu avec ton groupe Deadly Apples au Rockfest 2017 et vous avez également été annoncé au Knotfest à Mexico City et au Fronterizo Fest à Tijuana en octobre prochain. Prévoyez-vous faire d’autres concerts/tournée en 2018?

Ça devait seulement être une réunion d’un soir au Rockfest 2017, mais on a beaucoup d’offres depuis. On a décidé d’accepter les deux festivals au Mexique et peut-être qu’on ajoutera d’autres festivals ailleurs dans le monde, mais rien n’est prévu au Québec dans un futur rapproché. On a tous déjà du succès dans nos carrières respectives, alors on prend notre temps et on explore les différentes opportunités qui s’offrent à nous.

*

Merci à Alex Martel pour sa disponibilité. Il présentera le documentaire sur le premier concert de Slipknot au Mexique les 25 et 26 septembre prochains à Montréal et Ottawa.

Aime la page de 99scenes pour ne rien manquer du Rockfest 2018.

[Crédit photo : MANNY]

Ailleurs sur les Internets
jared-leto-joker-2015
Première photo officielle de Jared Leto dans le rôle du Joker

jared_leto_joker

Warner Bros. Pictures et le réalisateur du film Suicide Squad, David Ayer, ont enfin dévoilé la première photo officielle de Jared Leto en Joker. Si on avait pu apercevoir ici et quelques images de l’acteur/chanteur avec la coiffure verte dans les derniers mois, c’est hier, en l’honneur du 75e anniversaire du mythique personnage de DC Comics, qu’on a dévoilé le look du nouveau Joker. Jared Leto succédera à César Roméro, Jack Nicholson et Heath Ledger dans ce rôle.

La photo était accompagnée de la captation :

« The Suicide Squad wishes you a Happy Anniversary Mr. J! ».

Le tournage du film a débuté dans les derniers jours à Toronto. La nouvelle adaptation de Suicide Squad est attendue au cinéma le 5 août 2016. On sait que Jared Leto a déjà présenté en exclusivité aux fans de 30 Seconds To Mars, la voix qu’il allait utiliser pour interpréter le personnage lors de deux concerts du groupe.

teenage_time_killers_band
Le super groupe formé de Foo Fighters, Slipknot, Lamb Of God, Misfits et plus annonce un premier album

teenage_time_killers_groupe

Le super groupe de Teenage Time Killers vient d’annoncer la sortie de leur premier album. Les membres composant le groupe sont Dave Grohl et Pat Smear de Foo Fighters, Jello Biafra, Randy Blythe de Lamb Of God, Corey Taylor de Slipknot, Matt Skiba de Alkaline Trio (et celui qui remplace Tom Delonge dans Blink-182), Tommy Victor et Prog de Danzig, Lee Ving de Fear, Reed Mullin et quelques autres. On peut d’ailleurs voir la photo officielle avec tous les membres du groupe ci-haut.

La liste des membres est juste incroyable. Le groupe sortira leur premier disque, Greatest Hits Vol. 1 le 31 juillet prochain. La liste des 20 chansons et la pochette de l’album ont été dévoilées. Le premier extrait est disponible en streaming présentement.

*

teenage_time_killers

*

*

Exploder

Vocals: Reed Mullin
Featuring Pat Hoed (Bass), London May (Drums)
Crowned by the Light of the Sun

Vocals: Neil Fallon
Featuring Jim Rota (Guitar), Dave Grohl (Bass)
Hung Out to Dry

Vocals: Randy Blythe
Featuring Mike Schaefer (Guitar), Dave Grohl (Bass)
Power Outage

Vocals: Clifford Dinsmore
Featuring Dave Grohl (Bass)
Ode to Hannity

Vocals: Jello Biafra
Featuring Mike Dean (Bass)
Barrio

Vocals: Matt Skiba
Featuring Brian Baker (Guitar)
The Dead Hand

Vocals: Reed Mullin
Featuring Woody Weatherman (Guitar), Dave Grohl (Bass)
Egobomb

Vocals: Corey Taylor
Featuring Dave Grohl (Bass)
Plank Walk

Vocals: Pete Stahl
Featuring Greg Anderson (Guitar), Dave Grohl (Bass)
Time to Die

Vocals: Mike IX Williams
Featuring Greg Anderson (Guitar)
Days of Degradation

Vocals: Tommy Victor
Featuring Dave Grohl (Bass)
Clawhoof

Vocals: Tairrie B. Murphy
Featuring Dave Grohl (Bass)
Big Money

Vocals: Lee Ving
Featuring Pat Smear (Guitar & Bass), London May (Drums)
Devil in this House

Vocals: Karl Agell
Featuring Dave Grohl (Bass)
Say Goodnight to the Acolyte
Vocals: Phil Rind
Featuring Jason Browning (Guitar), Dave Grohl (Bass)
Ignorant People

Vocals: Tony Foresta
Featuring Greg Anderson (Guitar), Nick Oliveri (Bass)
Son of an Immigrant

Vocals: Johnny Weber
Featuring Brian Baker (Guitar)
Your Empty Soul

Vocals: Aaron Beam
Bleeding to Death

Vocals: Vic Bondi
Featuring Dave Grohl (Bass)
Teenage Time Killer

Vocals: Trenton Rogers
Featuring Greg Anderson (Guitar), Pat Hoed (Bass)

programmation_festival_dete_de_quebec
Festival d’Été de Québec 2015 : Analyse de la programmation 24H après son annonce

programmation_festival_dete_de_quebec

Le Festival d’Été de Québec a dévoilé, hier, sa programmation 2015. Comme à l’habitude, elle a suscité beaucoup de réactions de toutes sortes. Voici l’analyse de la programmation 2015 du Festival d’Été de Québec, 24 heures après son annonce.

Encore une fois, le Festival d’Été de Québec offre le meilleur rapport qualité/prix au monde. 80$ pour voir 11 soirées de concerts avec des groupes internationaux de marque, c’est presque incroyable. Gardons cela en tête quand on critique le FEQ.

La programmation du FEQ 2015 est ici.

Immenses têtes d’affiche

The Rolling Stone et Foo Fighters auraient été des têtes d’affiche dans n’importe quel FEQ des années antérieures. Avoir les deux, la même année, relève presque de l’impossible. Ces deux noms sont, en plus, des exclusivités provinciales. On sait que Foo Fighters a refusé les offres de Osheaga et Heavy Montréal pour jouer au FEQ 2015. Deux excellentes prises qui font des jaloux dans plusieurs festivals autour du globe.

Quelques soirées intrigantes sur les plaines

Si les têtes d’affiche sont assurément des succès de foule, quelques soirées présentées sur les plaines soulèvent des questions. IAM aurait été un succès monstre au Parc de la Francophonie, mais le groupe n’est plus de taille pour les plaines. Patrick Watson est aussi très osé comme choix de carte blanche. Il a prouvé qu’il pouvait remplir de Pigeonnier, reste maintenant à voir la foule qu’il pourra amener sur les plaines. Mêmes les soirées de Keith Urban et Iggy Azalea sont intrigantes. Difficile de dire quel succès elles auront.

La programmation du Parc de la Francophonie

Si les plaines ont quelques soirées moins fortes, le Parc de la Francophonie présente surement l’une de ses meilleures programmations à vie. Avec des artistes comme Vance Joy, The Tragically Hip, Vincent Vallières, Future Island, Primus, Edward Sharpe, Interpol et Milky Chance, la scène Loto-Québec fera assurément salle comble presque tous les soirs.

Beaucoup, beaucoup de rock

L’offre de rock, au sens large, est très présente en 2015. Que ce soit sur les plaines, au Parc de la Francophonie ou à l’Impérial Bell, les festivaliers auront une offre rock très diversifiée qui passe des Rolling Stones, à Interpol, à Foo Fighters, à Anti-Flag, à Primus et à Nickelback.

Parlant de Nickelback, plusieurs personnes critiquent cette soirée. Je n’aime pas plus le groupe, mais cette soirée sera assurément l’une des plus importantes du FEQ 2015.

Aucun nom pop à la Bruno Mars et Lady Gaga

Après avoir attiré Bruno Mars, en 2013, et Lady Gaga, l’an dernier, le FEQ n’a pas récidivé avec un gros nom pop, cette année. Du moins pas pour le moment. On peut penser que le Festival ira de ce côté pour la soirée qui reste à annoncer le 18 juillet sur les plaines. Ce ne sera par contre pas Kanye West, Stromae, Taylor Swift ou Shania Twain qui étaient pourtant au centre des rumeurs depuis quelques mois.

Le FEQ a dit non à Kanye West. Le reste de la programmation aurait été (trop) amputée si le Festival avait décidé de l’amener sur les plaines.

//

À noter que le Festival d’Été de Québec présentera seulement une seule soirée dans l’ElectroFEQ en 2015. Voici pourquoi.

Les laissez-passer du Festival d’Été de Québec 2015 sont en prévente à partir du 9 avril à midi. 78$. Une fois les 40 000 exemplaires vendus, ils seront 88$ pour la vente régulière.

Ne manquez rien du FEQ 2015 en suivant 99scenes sur Facebook et Twitter.