Corey Taylor de Slipknot ramasse Justin Bieber pour son appropriation de la culture métal

corey taylor

Récemment, Corey Taylor, des groupes de musique Slipknot et Stone Sour, a écrit un livre concernant ce qu’il croit qui divise les États-Unis en ce moment intitulé America 51.

Il parle principalement de sujets comme l’intelligence artificielle, les applications de rencontres, la dépendance à son téléphone portable, le hip-hop, Spotify, l’environnementalisme, l’appropriation de la culture du métal ainsi que la peur de Donald Trump.

Il critique donc beaucoup la politique ainsi que les téléphones cellulaires, qu’il ne tolère pas du tout lors de ses concerts.

Il a également une dent contre la culture populaire en général. En plus des téléphones cellulaires, il s’en prend aux applications de rencontres qu’il qualifie de « gross » en plus des différentes plateformes de streaming de musique. Selon lui, cette nouvelle façon de faire a tourné l’industrie musicale « into the wild west ».

En parlant de musique, Corey Taylor exprime son dégoût pour la musique hip-hop moderne en expliquant que tous les artistes ne font que produire la même chose et véhiculer le même message. Il dénonce aussi grandement l’appropriation de la culture du métal que Justin Bieber, Kylie Jenner et Taylor Swift ont fait dans les derniers mois.

Concernant l’environnementalisme, il dit que nous devrions tous arrêter de nous en préoccuper en citant George Carlin : « the planet is fine, the people are fucked! ».

En bref, Corey Taylor critique pas mal tout de la culture populaire des millénaires. Vous pouvez d’ailleurs vous procurer America 51 dès maintenant.

*

On se souvient quand Justin Bieber s’était brutalement fait critiquer après avoir été vu portant des chandails de Metallica et de Nirvana.

[Via Alternative Press]