9 pensées du samedi #7 // Le FEQ et les gens qui chialent, critiques des programmations du Rockfest et Osheaga et plus

,

FEQ rockfest

Nouvelle chronique qui est plus personnelle/éditoriale sur 99scenes. Il s’agit de pensées de ma part concernant ce qui se passe dans le milieu des festivals, de la musique et de l’actualité en général dans la dernière semaine. Soyez bien à l’aise de m’écrire au matt@99scenes ou encore sur Facebook si vous avez des infos/idées/suggestions.

Petite note avant de commencer. J’ai manqué une semaine des « 9 pensées du samedi », car j’étais dans un chalet avec des amis et j’ai juste complètement oublié. Je sais que cette chronique ne sera jamais lue par des dizaines de milliers de personnes, mais je suis étonné de voir à quel point nos lecteurs assidus attendent cet article chaque samedi. Merci énormément, vous êtes nos super lecteurs et c’est tellement apprécié d’échanger avec vous.

 

1. Comme j’ai manqué une semaine, je vais commencer en disant que la programmation du Festival d’été de Québec 2018 est très, très solide. Le gros défi relevé par le FEQ est d’avoir fait suite à la programmation 2017, qui célébrait le 50e du FEQ, avec une autre immense programmation qui n’a pratiquement aucune pause sur les plaines, avec des artistes importants chaque soir. On se souvient de 2011 avec Metallica et Elton John, mais avec un reste de programmation dégarni. C’est tout le contraire cette année. En fait, ce sera presque un (beau) problème pour les festivaliers à savoir quand ils prendront des soirées de pause.

2. Le FEQ est possiblement le festival où les gens sont le plus impliqués émotionnellement. Il y a quelque chose de spécial, une fierté, une appropriation, dans la relation des gens de Québec envers le FEQ. Cela fait la force du festival et attire d’immenses foules sur toutes ses scènes pendant 11 soirs (il faut le faire!), mais cela amène aussi son lot de chialage chaque année.

3. Cette année, c’était le retrait de la soirée country qui a fait chialer. Avec les explications que le FEQ a données, il semble que ce soit uniquement un rapport quantité/prix. Je dis n’importe quoi pour les chiffres, mais si un artiste comme Brad Paisley demande 500 000$ pour jouer au FEQ et qu’il attire 40 000 personnes, le FEQ pourrait aller vers un groupe qui a un meilleur quantité/prix comme Avenged Sevenfold qui attire 80 000 personnes et qui coûte sensiblement le même prix pour jouer sur les plaines. C’est uniquement une question de dollars dépensés/quantité de festivaliers.

Il est important de noter que les montants ci-haut sont hypothétiques, mais c’est seulement pour donner une idée de la réflexion qui semble avoir été faite. Et c’est la même chose pour tous les styles. Par exemple, si les artistes rap ou EDM demandent trop cher pour la quantité/prix qu’ils attirent à Québec dans les prochaines années, le FEQ pourrait aller voir dans un autre créneau. Tout est toujours en changement et en adaptation. Personne n’aurait pu prédire que la prog 2018 du FEQ serait aussi jeune et actuelle il y a 2-3 ans de cela.

4. Le budget de programmation du FEQ est d’environ 12 millions de dollars cette année. Le Rockfest et Osheaga ne disent pas publiquement combien ils dépensent pour leurs artistes, mais c’est assurément moins que le FEQ. Il s’agit également de deux fois plus que le budget du Bluesfest à Ottawa. Il y a plusieurs artistes qui toucheront dans les 7 chiffres pour jouer sur les plaines.

5. Le Rockfest et Osheaga ont sorti leurs programmations à 24h d’intervalle cette semaine. Même si les événements rejoignent des clientèles complètement différentes, je trouve toujours dommage d’avoir 2 des plus grosses programmations du Québec qui sortent la même semaine.

6. Osheaga présentera Travis Scott, Florence + The Machine et Arctic Monkeys comme têtes d’affiche, en plus d’avoir Post Malone, The National, Dua Lipa, James Bay, Khalid, Odesza, Rae Sremmurd et plusieurs autres. Voici quelques bullet points très personnels sur la programmation d’Osheaga 2018 :

-Très actuelle, jeune et deep programmation.

-Solide undercard avec Post Malone, The National, Odesza, Khalid, James Bay, Dua Lipa, Franz Ferdinand, Billie Eilish, etc etc. Je crois que c’est la grosse force de la prog 2018.

-Je suis surpris que Travis Scott soit un headliner dans le marché de Montréal. Je comprends que 60%+ des billets soient vendus à l’extérieur par exemple.

-J’adore Florence, mais je trouve qu’elle revient un peu rapidement. 2012, 2015 et 2018.

-Beaucoup de rap, ce qui est très cool et actuel. J’en aurais pris encore plus.

-Pas énormément d’artistes EDM, mais de la qualité. J’ai hâte de voir ce que ÎleSoniq nous réserve à cet effet!

7. Le Rockfest a également sorti sa programmation 2018 cette semaine avec Prophets Of Rage, Weezer, Five Finger Death Punch, Sum 41, Tenacious D, Rancid et plusieurs autres. Encore une fois, quelques points très personnels sur la prog du Rockfest 2018 :

-Tout d’abord, je tiens à dire que la programmation est vraiment solide et qu’elle balance bien chaque style de musique.

-Je trouve que le retour aux sources est une bonne idée. On ne voit pratiquement jamais un festival baisser le prix de ses billets (et encore moins de 50$) comme c’est le cas du Rockfest cette année. J’aime aussi l’idée de répartir le budget de programmation sur plusieurs artistes plutôt qu’un seul. Je crois que c’est ce qui distingue les festivals. Les groupes font tellement de concerts et ils sont très présents pour les fans. À quelques exceptions près, mettre 1-2-3 millions $ sur un groupe qui reviendra au Centre Bell 18 mois après leur performance au Rockfest ne vaut pas la peine selon moi. Les gens y vont pour vivre une expérience différente d’un spectacle en salle, et je crois que l’addition de 5-10-15 groupes intéressants par jour est ce qui contribue grandement à cette expérience.

-Je ne crois pas que les gens réalisent à quel point Prophets Of Rage est big. C’est immense et surtout le plus près d’avoir une réelle réunion (qui n’arrivera jamais) de Rage Against The Machine. Le spectacle live est aussi vraiment bon.

-Weezer, ADTR, Tenacious D, Sum 41, Rancid, Dropkick Murphys, le Clown de Slipknot, All Time Low et The Story So Far sont également de bons coups.

-La réunion des Marmottes Aplaties est vraiment très cool et une belle surprise.

-Tout comme pour Osheaga, je trouve que quelques groupes reviennent rapidement au festival. J’aurais aimé avoir un mélange avec quelques groupes différents, plus jeunes et actuels un peu.

-DJ Yella de NWA est définitivement le plus petit artiste rap présenté depuis l’ajout du rap au Rockfest. Si quelques chialeux n’aiment pas le rap au Rockfest, c’était toujours un moment fort du festival. Je suis curieux de voir la foule qui sera présente pour DJ Yella cette année.

8. Alex Martel sera l’invité de Tout le Monde en Parle cette semaine. C’est très cool de voir un organisateur de festival du Québec à TLMEP la même semaine que la sortie de sa programmation. Il y a beaucoup de politique et de travail de coulisse derrière le fait de se faire inviter à TLMEP, mais ça serait intéressant de voir si l’émission invitera d’autres programmateurs dans les prochaines semaines/années. Je trouverais vraiment intéressant de voir les Nick Farkas (Osheaga, Heavy Montréal, Evenko), Louis Bellavance (FEQ), Clément Turgeon (Festif!), Sébatien Noël (Grandes Fêtes TELUS) et autres sur le plateau de TLMEP. Ces gens font bouger des masses de personnes pour aller voir des festivals. Pour une petite province, le Québec regorge de festivals de qualité et de différents genres. Leurs histoires et leurs opinions sur l’industrie du spectacle/musique/Québec seraient assurément très intéressantes.

9. On termine toujours cette chronique par une nouveauté musicale d’un artiste du Québec. Cette semaine c’est Jeffrey Piton qui a sorti une nouvelle chanson à la City and Color x The Lumineers. À écouter ici.

Vous êtes des vrais si vous avez lu jusqu’ici! Merci de suivre le site et bon samedi!

*

Revenez chaque samedi avant-midi pour lire la chronique « 9 pensées du samedi ». Et encore une fois, soyez bien à l’aise de venir me parler sur Facebook ou au matt@99scenes.com.

[Crédit photo : Rockfest et FEQ]

Ailleurs sur les Internets
jared-leto-joker-2015
Première photo officielle de Jared Leto dans le rôle du Joker

jared_leto_joker

Warner Bros. Pictures et le réalisateur du film Suicide Squad, David Ayer, ont enfin dévoilé la première photo officielle de Jared Leto en Joker. Si on avait pu apercevoir ici et quelques images de l’acteur/chanteur avec la coiffure verte dans les derniers mois, c’est hier, en l’honneur du 75e anniversaire du mythique personnage de DC Comics, qu’on a dévoilé le look du nouveau Joker. Jared Leto succédera à César Roméro, Jack Nicholson et Heath Ledger dans ce rôle.

La photo était accompagnée de la captation :

« The Suicide Squad wishes you a Happy Anniversary Mr. J! ».

Le tournage du film a débuté dans les derniers jours à Toronto. La nouvelle adaptation de Suicide Squad est attendue au cinéma le 5 août 2016. On sait que Jared Leto a déjà présenté en exclusivité aux fans de 30 Seconds To Mars, la voix qu’il allait utiliser pour interpréter le personnage lors de deux concerts du groupe.

teenage_time_killers_band
Le super groupe formé de Foo Fighters, Slipknot, Lamb Of God, Misfits et plus annonce un premier album

teenage_time_killers_groupe

Le super groupe de Teenage Time Killers vient d’annoncer la sortie de leur premier album. Les membres composant le groupe sont Dave Grohl et Pat Smear de Foo Fighters, Jello Biafra, Randy Blythe de Lamb Of God, Corey Taylor de Slipknot, Matt Skiba de Alkaline Trio (et celui qui remplace Tom Delonge dans Blink-182), Tommy Victor et Prog de Danzig, Lee Ving de Fear, Reed Mullin et quelques autres. On peut d’ailleurs voir la photo officielle avec tous les membres du groupe ci-haut.

La liste des membres est juste incroyable. Le groupe sortira leur premier disque, Greatest Hits Vol. 1 le 31 juillet prochain. La liste des 20 chansons et la pochette de l’album ont été dévoilées. Le premier extrait est disponible en streaming présentement.

*

teenage_time_killers

*

*

Exploder

Vocals: Reed Mullin
Featuring Pat Hoed (Bass), London May (Drums)
Crowned by the Light of the Sun

Vocals: Neil Fallon
Featuring Jim Rota (Guitar), Dave Grohl (Bass)
Hung Out to Dry

Vocals: Randy Blythe
Featuring Mike Schaefer (Guitar), Dave Grohl (Bass)
Power Outage

Vocals: Clifford Dinsmore
Featuring Dave Grohl (Bass)
Ode to Hannity

Vocals: Jello Biafra
Featuring Mike Dean (Bass)
Barrio

Vocals: Matt Skiba
Featuring Brian Baker (Guitar)
The Dead Hand

Vocals: Reed Mullin
Featuring Woody Weatherman (Guitar), Dave Grohl (Bass)
Egobomb

Vocals: Corey Taylor
Featuring Dave Grohl (Bass)
Plank Walk

Vocals: Pete Stahl
Featuring Greg Anderson (Guitar), Dave Grohl (Bass)
Time to Die

Vocals: Mike IX Williams
Featuring Greg Anderson (Guitar)
Days of Degradation

Vocals: Tommy Victor
Featuring Dave Grohl (Bass)
Clawhoof

Vocals: Tairrie B. Murphy
Featuring Dave Grohl (Bass)
Big Money

Vocals: Lee Ving
Featuring Pat Smear (Guitar & Bass), London May (Drums)
Devil in this House

Vocals: Karl Agell
Featuring Dave Grohl (Bass)
Say Goodnight to the Acolyte
Vocals: Phil Rind
Featuring Jason Browning (Guitar), Dave Grohl (Bass)
Ignorant People

Vocals: Tony Foresta
Featuring Greg Anderson (Guitar), Nick Oliveri (Bass)
Son of an Immigrant

Vocals: Johnny Weber
Featuring Brian Baker (Guitar)
Your Empty Soul

Vocals: Aaron Beam
Bleeding to Death

Vocals: Vic Bondi
Featuring Dave Grohl (Bass)
Teenage Time Killer

Vocals: Trenton Rogers
Featuring Greg Anderson (Guitar), Pat Hoed (Bass)

programmation_festival_dete_de_quebec
Festival d’Été de Québec 2015 : Analyse de la programmation 24H après son annonce

programmation_festival_dete_de_quebec

Le Festival d’Été de Québec a dévoilé, hier, sa programmation 2015. Comme à l’habitude, elle a suscité beaucoup de réactions de toutes sortes. Voici l’analyse de la programmation 2015 du Festival d’Été de Québec, 24 heures après son annonce.

Encore une fois, le Festival d’Été de Québec offre le meilleur rapport qualité/prix au monde. 80$ pour voir 11 soirées de concerts avec des groupes internationaux de marque, c’est presque incroyable. Gardons cela en tête quand on critique le FEQ.

La programmation du FEQ 2015 est ici.

Immenses têtes d’affiche

The Rolling Stone et Foo Fighters auraient été des têtes d’affiche dans n’importe quel FEQ des années antérieures. Avoir les deux, la même année, relève presque de l’impossible. Ces deux noms sont, en plus, des exclusivités provinciales. On sait que Foo Fighters a refusé les offres de Osheaga et Heavy Montréal pour jouer au FEQ 2015. Deux excellentes prises qui font des jaloux dans plusieurs festivals autour du globe.

Quelques soirées intrigantes sur les plaines

Si les têtes d’affiche sont assurément des succès de foule, quelques soirées présentées sur les plaines soulèvent des questions. IAM aurait été un succès monstre au Parc de la Francophonie, mais le groupe n’est plus de taille pour les plaines. Patrick Watson est aussi très osé comme choix de carte blanche. Il a prouvé qu’il pouvait remplir de Pigeonnier, reste maintenant à voir la foule qu’il pourra amener sur les plaines. Mêmes les soirées de Keith Urban et Iggy Azalea sont intrigantes. Difficile de dire quel succès elles auront.

La programmation du Parc de la Francophonie

Si les plaines ont quelques soirées moins fortes, le Parc de la Francophonie présente surement l’une de ses meilleures programmations à vie. Avec des artistes comme Vance Joy, The Tragically Hip, Vincent Vallières, Future Island, Primus, Edward Sharpe, Interpol et Milky Chance, la scène Loto-Québec fera assurément salle comble presque tous les soirs.

Beaucoup, beaucoup de rock

L’offre de rock, au sens large, est très présente en 2015. Que ce soit sur les plaines, au Parc de la Francophonie ou à l’Impérial Bell, les festivaliers auront une offre rock très diversifiée qui passe des Rolling Stones, à Interpol, à Foo Fighters, à Anti-Flag, à Primus et à Nickelback.

Parlant de Nickelback, plusieurs personnes critiquent cette soirée. Je n’aime pas plus le groupe, mais cette soirée sera assurément l’une des plus importantes du FEQ 2015.

Aucun nom pop à la Bruno Mars et Lady Gaga

Après avoir attiré Bruno Mars, en 2013, et Lady Gaga, l’an dernier, le FEQ n’a pas récidivé avec un gros nom pop, cette année. Du moins pas pour le moment. On peut penser que le Festival ira de ce côté pour la soirée qui reste à annoncer le 18 juillet sur les plaines. Ce ne sera par contre pas Kanye West, Stromae, Taylor Swift ou Shania Twain qui étaient pourtant au centre des rumeurs depuis quelques mois.

Le FEQ a dit non à Kanye West. Le reste de la programmation aurait été (trop) amputée si le Festival avait décidé de l’amener sur les plaines.

//

À noter que le Festival d’Été de Québec présentera seulement une seule soirée dans l’ElectroFEQ en 2015. Voici pourquoi.

Les laissez-passer du Festival d’Été de Québec 2015 sont en prévente à partir du 9 avril à midi. 78$. Une fois les 40 000 exemplaires vendus, ils seront 88$ pour la vente régulière.

Ne manquez rien du FEQ 2015 en suivant 99scenes sur Facebook et Twitter.