bigbox_150

9 pensées du samedi #7 // Le FEQ et les gens qui chialent, critiques des programmations du Rockfest et Osheaga et plus

bigbox_150
Osheaga_99scenes
CHX_Retro50_99scenes_1

FEQ rockfest

Nouvelle chronique qui est plus personnelle/éditoriale sur 99scenes. Il s’agit de pensées de ma part concernant ce qui se passe dans le milieu des festivals, de la musique et de l’actualité en général dans la dernière semaine. Soyez bien à l’aise de m’écrire au matt@99scenes ou encore sur Facebook si vous avez des infos/idées/suggestions.

Petite note avant de commencer. J’ai manqué une semaine des “9 pensées du samedi”, car j’étais dans un chalet avec des amis et j’ai juste complètement oublié. Je sais que cette chronique ne sera jamais lue par des dizaines de milliers de personnes, mais je suis étonné de voir à quel point nos lecteurs assidus attendent cet article chaque samedi. Merci énormément, vous êtes nos super lecteurs et c’est tellement apprécié d’échanger avec vous.

 

1. Comme j’ai manqué une semaine, je vais commencer en disant que la programmation du Festival d’été de Québec 2018 est très, très solide. Le gros défi relevé par le FEQ est d’avoir fait suite à la programmation 2017, qui célébrait le 50e du FEQ, avec une autre immense programmation qui n’a pratiquement aucune pause sur les plaines, avec des artistes importants chaque soir. On se souvient de 2011 avec Metallica et Elton John, mais avec un reste de programmation dégarni. C’est tout le contraire cette année. En fait, ce sera presque un (beau) problème pour les festivaliers à savoir quand ils prendront des soirées de pause.

2. Le FEQ est possiblement le festival où les gens sont le plus impliqués émotionnellement. Il y a quelque chose de spécial, une fierté, une appropriation, dans la relation des gens de Québec envers le FEQ. Cela fait la force du festival et attire d’immenses foules sur toutes ses scènes pendant 11 soirs (il faut le faire!), mais cela amène aussi son lot de chialage chaque année.

3. Cette année, c’était le retrait de la soirée country qui a fait chialer. Avec les explications que le FEQ a données, il semble que ce soit uniquement un rapport quantité/prix. Je dis n’importe quoi pour les chiffres, mais si un artiste comme Brad Paisley demande 500 000$ pour jouer au FEQ et qu’il attire 40 000 personnes, le FEQ pourrait aller vers un groupe qui a un meilleur quantité/prix comme Avenged Sevenfold qui attire 80 000 personnes et qui coûte sensiblement le même prix pour jouer sur les plaines. C’est uniquement une question de dollars dépensés/quantité de festivaliers.

Il est important de noter que les montants ci-haut sont hypothétiques, mais c’est seulement pour donner une idée de la réflexion qui semble avoir été faite. Et c’est la même chose pour tous les styles. Par exemple, si les artistes rap ou EDM demandent trop cher pour la quantité/prix qu’ils attirent à Québec dans les prochaines années, le FEQ pourrait aller voir dans un autre créneau. Tout est toujours en changement et en adaptation. Personne n’aurait pu prédire que la prog 2018 du FEQ serait aussi jeune et actuelle il y a 2-3 ans de cela.

4. Le budget de programmation du FEQ est d’environ 12 millions de dollars cette année. Le Rockfest et Osheaga ne disent pas publiquement combien ils dépensent pour leurs artistes, mais c’est assurément moins que le FEQ. Il s’agit également de deux fois plus que le budget du Bluesfest à Ottawa. Il y a plusieurs artistes qui toucheront dans les 7 chiffres pour jouer sur les plaines.

5. Le Rockfest et Osheaga ont sorti leurs programmations à 24h d’intervalle cette semaine. Même si les événements rejoignent des clientèles complètement différentes, je trouve toujours dommage d’avoir 2 des plus grosses programmations du Québec qui sortent la même semaine.

6. Osheaga présentera Travis Scott, Florence + The Machine et Arctic Monkeys comme têtes d’affiche, en plus d’avoir Post Malone, The National, Dua Lipa, James Bay, Khalid, Odesza, Rae Sremmurd et plusieurs autres. Voici quelques bullet points très personnels sur la programmation d’Osheaga 2018 :

-Très actuelle, jeune et deep programmation.

-Solide undercard avec Post Malone, The National, Odesza, Khalid, James Bay, Dua Lipa, Franz Ferdinand, Billie Eilish, etc etc. Je crois que c’est la grosse force de la prog 2018.

-Je suis surpris que Travis Scott soit un headliner dans le marché de Montréal. Je comprends que 60%+ des billets soient vendus à l’extérieur par exemple.

-J’adore Florence, mais je trouve qu’elle revient un peu rapidement. 2012, 2015 et 2018.

-Beaucoup de rap, ce qui est très cool et actuel. J’en aurais pris encore plus.

-Pas énormément d’artistes EDM, mais de la qualité. J’ai hâte de voir ce que ÎleSoniq nous réserve à cet effet!

7. Le Rockfest a également sorti sa programmation 2018 cette semaine avec Prophets Of Rage, Weezer, Five Finger Death Punch, Sum 41, Tenacious D, Rancid et plusieurs autres. Encore une fois, quelques points très personnels sur la prog du Rockfest 2018 :

-Tout d’abord, je tiens à dire que la programmation est vraiment solide et qu’elle balance bien chaque style de musique.

-Je trouve que le retour aux sources est une bonne idée. On ne voit pratiquement jamais un festival baisser le prix de ses billets (et encore moins de 50$) comme c’est le cas du Rockfest cette année. J’aime aussi l’idée de répartir le budget de programmation sur plusieurs artistes plutôt qu’un seul. Je crois que c’est ce qui distingue les festivals. Les groupes font tellement de concerts et ils sont très présents pour les fans. À quelques exceptions près, mettre 1-2-3 millions $ sur un groupe qui reviendra au Centre Bell 18 mois après leur performance au Rockfest ne vaut pas la peine selon moi. Les gens y vont pour vivre une expérience différente d’un spectacle en salle, et je crois que l’addition de 5-10-15 groupes intéressants par jour est ce qui contribue grandement à cette expérience.

-Je ne crois pas que les gens réalisent à quel point Prophets Of Rage est big. C’est immense et surtout le plus près d’avoir une réelle réunion (qui n’arrivera jamais) de Rage Against The Machine. Le spectacle live est aussi vraiment bon.

-Weezer, ADTR, Tenacious D, Sum 41, Rancid, Dropkick Murphys, le Clown de Slipknot, All Time Low et The Story So Far sont également de bons coups.

-La réunion des Marmottes Aplaties est vraiment très cool et une belle surprise.

-Tout comme pour Osheaga, je trouve que quelques groupes reviennent rapidement au festival. J’aurais aimé avoir un mélange avec quelques groupes différents, plus jeunes et actuels un peu.

-DJ Yella de NWA est définitivement le plus petit artiste rap présenté depuis l’ajout du rap au Rockfest. Si quelques chialeux n’aiment pas le rap au Rockfest, c’était toujours un moment fort du festival. Je suis curieux de voir la foule qui sera présente pour DJ Yella cette année.

8. Alex Martel sera l’invité de Tout le Monde en Parle cette semaine. C’est très cool de voir un organisateur de festival du Québec à TLMEP la même semaine que la sortie de sa programmation. Il y a beaucoup de politique et de travail de coulisse derrière le fait de se faire inviter à TLMEP, mais ça serait intéressant de voir si l’émission invitera d’autres programmateurs dans les prochaines semaines/années. Je trouverais vraiment intéressant de voir les Nick Farkas (Osheaga, Heavy Montréal, Evenko), Louis Bellavance (FEQ), Clément Turgeon (Festif!), Sébatien Noël (Grandes Fêtes TELUS) et autres sur le plateau de TLMEP. Ces gens font bouger des masses de personnes pour aller voir des festivals. Pour une petite province, le Québec regorge de festivals de qualité et de différents genres. Leurs histoires et leurs opinions sur l’industrie du spectacle/musique/Québec seraient assurément très intéressantes.

9. On termine toujours cette chronique par une nouveauté musicale d’un artiste du Québec. Cette semaine c’est Jeffrey Piton qui a sorti une nouvelle chanson à la City and Color x The Lumineers. À écouter ici.

Vous êtes des vrais si vous avez lu jusqu’ici! Merci de suivre le site et bon samedi!

*

Revenez chaque samedi avant-midi pour lire la chronique “9 pensées du samedi”. Et encore une fois, soyez bien à l’aise de venir me parler sur Facebook ou au matt@99scenes.com.

[Crédit photo : Rockfest et FEQ]

Osheaga_99scenes
CHX_Retro50_99scenes_1
CHX_Retro50_99scenes_1