bigbox_150

10 choses que tu as vécues si tu as déjà attendu pour un concert sur les Plaines au FEQ

bigbox_150
Osheaga_99scenes
FEQ 2017
CHX_Retro50_99scenes_1

FEQ 2017

Le Festival d’été de Québec est reconnu mondialement comme un des plus gros rassemblements de musique et la raison est claire. Avec ses dix jours de festivités depuis 50 ans, le Festival a toujours pu présenter des artistes de tous genres, ce qui permet à tout le monde de facilement pouvoir apprécier au moins une soirée par année.

Comme tous spectacles, certains artistes attirent une plus grosse foule que d’autres. Ceci fait généralement en sorte que plusieurs personnes arrivent tôt pour s’assurer une bonne place sur les Plaines. Voici donc 10 choses que tu as vécues si tu as déjà attendu pour un concert sur les Plaines lors du FEQ.

1. L’arrivée en ligne

La journée que toi et tes amis attendez depuis que la programmation du festival est sortie est finalement arrivée. Ce soir, ça va être LE spectacle de l’été et vous êtes prêts à attendre en ligne quelques heures pour avoir les meilleures places possible. Vous arrivez donc, confiants que la journée va passer vite, et vous analysez. Il y a tant de personnes d’arriver, les toilettes chimiques sont à tel endroit, tels restaurants sont assez près à pour y aller rapidement à pied. Parfait, l’attente en vaudra la peine.

2. La température

Lorsque tu attends pour un spectacle sur les Plaines, tu tentes souvent d’apporter le moins d’effets personnels possible pour ne pas t’encombrer une fois le concert commencé (ou même pour t’aider à courir plus vite). Par contre, la température n’aide généralement pas sur ce point alors qu’il fait vraiment chaud ou qu’il pleut. Tu dois donc endurer tout cela sans chapeau ou imperméable si la pluie était imprévue. On se souvient tous du concert des Foo Fighters en 2015 où il y a eu un énorme déluge dès que le groupe est arrivé sur scène alors qu’il avait fait extrêmement chaud sans aucun nuage toute la journée. Littéralement.

3. Les repas

Si tu es comme moi et que tu aimes arriver vers 12h-13h pour le concert d’un artiste que tu aimes vraiment, tu comprendras lorsque je te parle des repas. Effectivement, tu dois bien prévoir ce que tu vas manger lors de ton attente parce que, une fois entrer sur le site, tu ne bougeras plus de ta place. Il est donc important que tu manges avant que les barrières s’ouvrent. Tu dois alors savoir exactement l’heure à laquelle tu pourras entrer sur le site et les restaurants ou kiosque de nourriture qu’il y a autour. Il y a toujours une amie qui se propose pour aller chercher quelque chose à manger, mais le petit stress que les organisateurs laissent l’accès au site plus tôt que prévu est constamment présent, donc la personne se dépêche beaucoup trop. Finalement, les portes ouvrent à l’heure prévue.

4. Les toilettes

Personnellement, j’ai beaucoup trop souvent envie d’aller à la toilette. Ceci peut être assez dérangeant lorsque j’attends une journée complète à l’extérieur, en train de m’hydrater le plus possible parce que les bouteilles d’eau ne sont pas acceptées sur le site. Tout le monde a donc déjà vécu la misère d’aller dans des toilettes chimiques. Évidemment, il n’y en a qu’une dizaine alors qu’une cinquantaine, voire des centaines de personnes les utilisent, ce qui peut rapidement devenir dégoûtant. Une fois placer devant la scène, la situation devient pire étant donné que, si jamais tu ne peux plus du tout te retenir, il faut que tu passes par un certain chemin et revenir par exactement le même pour être assuré que les gens te reconnaisse et te laisse passer.

5. Les personnes qui ne veulent pas être dérangées

Il y a toujours ces personnes qui ne veulent pas être dérangées, mais qui sont directement en avant de la scène. Je suis désolée, mais si tu souhaites ne pas te faire pousser du tout et avoir de l’espace en masse pour respirer, va regarder le concert un peu plus loin. Malheureusement, ces personnes restent toujours à leur place avec un léger air bête, l’air de se dire « cette personne me touche, ça me dérange ». Ne soit pas ce genre de festivalier.

6. Les gens que tu rencontres

Probablement qu’un des meilleurs aspects des festivals, mais des concerts en général aussi, est les rencontres que tu fais lorsque tu attends que l’artiste arrive sur scène. Un artiste peut avoir vraiment toute sorte de fans ce qui fait que tu rencontres des gens que tu n’aurais clairement jamais connus autrement. Tu parles avec eux de l’artiste en question et même que ces personnes peuvent t’en faire connaître des nouveaux. Toujours bien chouette!

7. La fouille

Lorsque les clôtures ouvrent est toujours un moment qui génère beaucoup d’émotions. C’est généralement là que tu vas tout laisser traîner ce que tu vas emmener ou que tu vas être content de n’avoir qu’à peine un petit sac à dos sur toi. Le stress de passer rapidement est vraiment intense et l’adrénaline embarque. Tu souhaites, toutes les fois, que la sécurité ne soit pas là pour te séparer de ta future bonne place. Après coup, tu réalises généralement que la sécurité est nécessaire et que ce ne fut pas si pire que ça.

8. La course

Après la fouille, il y a la fameuse course où tu t’imagines avoir un cardio de feu. Chaque année, tu te dis qu’il faudra que tu commences à te mettre en forme, mais tous les ans, tu arrives à ta place en train de chercher de l’air pour survivre. C’est toujours l’étape où, dans tous groupes d’amis, on sélectionne celui ou celle qui court le plus rapidement pour aller réserver les places. C’est un classique.

9. L’attente devant la scène et les premières parties

Malgré que vous êtes maintenant sur le site et que vos places sont assurées, le spectacle ne commence que dans trois heures. Cette attente paraît donc mille fois plus longue que les 4-6 heures que tu viens de passer dans la file. Évidemment, les premières parties sont intéressantes, même que parfois ce sont des artistes que tu peux vraiment aimer. Par contre, il reste que tu as vraiment hâte au concert principal. L’attente est bientôt terminée.

10. Le concert

L’artiste que tu attends depuis des semaines arrive finalement sur scène et c’est à ce moment que tu réalises que tous les petits désagréments de la journée n’étaient pas si graves et que l’important n’est vraiment que d’y être. Tu oublies tout pour deux heures et ne fais que profiter du moment.

Bonne fin de 50e Festival d’été de Québec à tous!

*

Aime la page de 99scenes et ajoute-nous sur Instagram “99scenes” pour ne rien manquer du FEQ 2017.

Osheaga_99scenes
CHX_Retro50_99scenes_1
CHX_Retro50_99scenes_1